Accueil Actualités Affaire des audios insultants : Aymerou Gningue sert une citation directe à...

Affaire des audios insultants : Aymerou Gningue sert une citation directe à Cissé Lo

0

S’estimant diffamé et injurié, le président Aymérou Gningue a joint l’acte à la parole.

Il a servi une citation direction à Moustapha Cissé Lo appelé à répondre de ses dérives devant les tribunaux. Pour « laver » leur honneur et leur dignité que Moustapha Cissé Lo a tenté de barbouiller, Aymérou Gningue et son épouse lui réclament la somme de 500 millions de francs. Le procès est fixé au mardi 25 août 2020,rapporte le témoin.

Pour avoir été copieusement injuriés et odieusement diffamés par le député Moustapha Cissé Lo, le président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar (BBY) à l’Assemblée nationale, Aymerou Gningue, et son épouse ne pouvaient pas laisser passer un tel affront et surtout des allégations infamantes et autres accusations de nature à porter atteinte à l’honneur et à la dignité des époux Gningue.

Sélectionné pour vous :  Video-Touba dément : Le Khalife n'a pas demandé aux talibés de reprendre les prières à la mosquée

Joignant l’acte à la parole, Aymerou Gningue donc a servi une citation directe à Moustapha Cissé Lo appelé désormais à répondre de ses actes devant une chambre correctionnelle du Tribunal de Grande instance hors classe de Dakar.

Ce, par la voie la plus rapide puisque la citation directe est une procédure qui permet de faire comparaître rapidement Moustapha Cissé Lo devant la justice pour les délits de diffamation et injures publiques.

L’affaire sera appelée pour la première fois le mardi 25 août 2020. Pour montrer à quel point lui et son épouse ont été agressés et blessés par la sortie de Moustapha Cissé Lo, le président Aymérou Gningue réclame une somme de 500 millions de francs à titre de dommages et intérêts.

Sélectionné pour vous :  Agression et conditions de détention : Dr Babacar Diop raconte son séjour à Rebeuss

Rappelons-le, à travers plusieurs audios, Moustapha Cissé Lô, premier vice-président de l’Assemblée nationale, avait tiré à bout portant sur le président Aymerou Gningue et son épouse Fatou Sylla.

Il avait accusé notamment Mme Gningue d’avoir bénéficié d’un marché de 40 tonnes de semences d’arachide. des propos jugés inexacts et insultants par l’avocat de la partie civile dès lors que Mme Gningue est une femme au foyer de nature très réservée, qu’on n’entend jamais dans des activités politiques et autres futilités.

Toujours est-il que jusqu’hier, Moustapha Cissé Lo a joué à cache-cache avec les huissiers qui ont toutes les peines du monde à lui notifier la plainte. Il avait également fait le mort pour ne pas répondre à la sommation interpellative que me Antoine Mbengue, l’avocat des époux Mbengue, lui avait fait servir par voie d’huissier.

Sélectionné pour vous :  Cheikh Oumar Hann vs. Pape Alé et Cie : Le procès renvoyé

Pendant ce temps, des personnes de bonne volonté font des médiations souterraines pour tenter de raisonner Moustapha Cissé Lo et le convaincre de présenter des excuses publiques aux époux Gningue, seul moyen d’arrêter la machine judiciaire. mais nous n’en sommes pas encore là !

Partagez sur

À VOIR SUR SENEGALACTU TV

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici