Affaires collège st Jeanne-d’Arc – L’État est faible selon le député cheikh Bara Dolly

L’État du Sénégal a fait preuve de faiblesse suite à l’affaire du collège st Jeanne-d’Arc. C’est l’intime conviction du député cheikh Bara dolly. Ce dernier soupçonne une main extérieure qui donne du pouvoir à l’administration du collège et cette mains selon le député c’est la France qui dicte sa loi a nos autorités.
Le député précise que le Sénégal est un pays de tolérance et de dialogue, les musulmans et les chrétiens ont toujours vécus dans une parfaite cohésion. « toutefois il fait que les lois d’un pays sont au dessus du règlement intérieur d’un établissement scolaire », s’empresse -t-il d’ajouter. Infinie, le parlementaire invite le gouvernement à faire preuve de fermeté sur ce dossier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here