Accueil Actualités Cheikh Cissé, Président Unacois Yessal:  » Le ministre Abdoul Karim Sall ne...

Cheikh Cissé, Président Unacois Yessal:  » Le ministre Abdoul Karim Sall ne peut pas brûler des sachets qui sont d’une valeur de 5 milliards… »

0

Senegalactu : L’Unacois Yessal a tenu une conférence de presse ce jeudi dans le but de faire le point par rapport à la crise sanitaire qui a secoué le monde entier.
C’est ainsi qu’après avoir remercié tous les ministres concernés tels que Oumar Youm du Commerce et Abdoulaye Diouf Sarr de la Santé et de l’Action Sociale, il a alors critiqué sévèrement le ministre du Commerce Abdoul Karim Sall qui selon, n’a fait que rendre le secteur beaucoup plus difficile durant toute la pandémie.
En effet, Abdoul Karim Sall a
dit qu’il allait brûler tous les sachets plastiques sur le marché.  » L’objet de notre c’est que le ministre du commerce Abdoul Karim Sall a voulu brûlé tous les sachets en plastiques sur le marché. On l’a entendu à Diourbel et entre autres localités. Et pourtant, nous lui avions trouvé une solution face à la situation, mais il a refusé de nous écouter. Ce qui est vraiment déplorable. Étant donné le Président de la République n’a pas encore entamé ses audiences, nous avons décidé de tenir ce point de presse pour lui faire savoir que le ministre Abdoul Karim Sall est en train a fermé ses portes et est en train de tuer nos commerçants. On sait qu’il parle d’une solution. Mais il ne peut brûlé une valeur de 5 milliards. Qu’il nous reçoive pour qu’on lui trouve une solution. Il doivent recenser les sachets qui sont passés par la Douane et remettre l’argent aux commerçants avant de récupérer le produit  » , a laissé entendre le Président Cheikh Cissé.

Sélectionné pour vous :  [VIDEO] ESWATINI - SÉNÉGAL : ALIOU CISSÉ ANNONCE DES CHANGEMENTS DANS LE ONZE

Par ailleurs Alla Dieng, le Directeur exécutif de l’Unacois Yessal est revenu sur la spécialité de certains commerçants. À l’en croire ceux qui sont spécialisés dans la vente d’emballages plastiques en payent les frais.  » Il y a une loi qui a été votée sur les emballages en plastiques et qui devait être mise en vigueur depuis Avril. Seulement c’est son application qui pose toujours problème », a fait savoir Alla Dieng.

Saliou Samb, senegalactu

Partagez sur

À VOIR SUR SENEGALACTU TV

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici