Contribution: Affaire des 94 milliards un scandale parmi d’autres du régime de Macky SALL

– Des paiements et des actes d’acquiescement délivrés frauduleusement
Ce que Cheikh Seck et ses amis parlementaires du Benno Bok Yakar de la commission d’enquête parlementaire ont omis de mentionner dans leur rapport est la décision du Tribunal de grande instance de Dakar du 15/11/2016 qui refuse au sieur TAHIROU SARR l’homologation de son titre de rachat de créance du 10/06/2016.

Le Directeur régional des domaines de Dakar, en convoquant la commission de conciliation du 21 août 2017, ne pouvait pas ignorer la nullité de l’acte de cession de créance de monsieur Tahirou SARR.

Pour rappel le jugement du TGI de Dakar de novembre 2016 a été confirmé par l’arrêt du 11 janvier 2018 de la Cour d’Appel de Dakar qui a également rejeté la demande d’homologation introduite par SOFICO/CFU.

Pourquoi le directeur des domaines n’a pas tenu compte de ces 2 décisions de justice et a continué la procédure de conciliation en accordant illégalement à Monsieur SARR des paiements entre 2017 et 2018, sur le compte de dépôt n°368 018 au nom bureau des Domaines de Ngor Almadies et grand Dakar pour un montant total de deux milliards huit cents quarante-cinq millions huit cent soixante-quinze mille 2 845 875 000 francs CFA, au profit de SOFICO SA(1 895 875 000 FCFA) et de CFU SARL(950 000 000 FCFA) au titre des frais déjà entrepris dans le cadre de son rachat de créance ? 🤔

Un acte d’acquiescement partiel d’un montant de quarante-quatre milliards deux cent vingt-sept millions trois cent cinq mille cinq cent (44 227 305 500) francs CFA signé le 22 Août 2017, par Monsieur Mamadou Mamour Diallo, Directeur des Domaines, au profit de SOFICO ? 🤔

Un acte d’acquiescement partiel d’un montant de quarante-neuf milliards neuf cent cinquante millions(49 950 000 000) FCFA signé le 22 Août 2017 par Monsieur Mamadou Mamour Diallo, Directeur des Domaines, au profit de CFU ? 🤔

Les paiements de 2 845 875 000 FCFA ainsi que la délivrance des actes d’acquiescement ont été établis sur du faux. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here