Accueil Actualités Emigration irrégulière: plusieurs ressortissants sénégalais meurent dans les eaux mauritaniennes

Emigration irrégulière: plusieurs ressortissants sénégalais meurent dans les eaux mauritaniennes

0
EDITORS NOTE: Graphic content / A handout picture released on February 21, 2017 by the Al-Zawiyah Branch of the Libyan Red Crescent shows Libyan Red Crescent volunteers recovering the bodies of 74 migrants that washed ashore on February 20 near Zawiyah on Libya’s northern coast. The International Organization for Migration (IOM) said the boat was reported to have foundered leaving as many as 100 people dead. The agency said that if confirmed, the deaths would bring the total number of migrants killed trying to cross the Mediterranean so far this year to more than 365. - RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / AL-ZAWIYAH BRANCH - LIBYAN RED CRESCENT / AMIN ALAMR" - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS / AFP / Al-Zawiyah Branch - Libyan Red Crescent / Amin ELAMR / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / AL-ZAWIYAH BRANCH - LIBYAN RED CRESCENT / AMIN ALAMR" - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

 

Des Sénégalais, établis en Mauritanie depuis quelques années, et exerçant divers métiers comme la pêche ou la couture, ont pris la pirogue pour tenter se rejoindre Las Palmas.

Selon Dakaractu, la pirogue partie début septembre avait à son bord une soixantaine de personnes dont 3 femmes et les membres de l’équipage. Alors qu’elle devait faire trois jours pour arriver en Espagne, l’embarcation perdue en mer a fait au moins neuf à dix jours pour retrouver son chemin.

Des conditions difficiles de voyage qui ont eu raison d’au moins une trentaine de candidats. Des informations obtenues par nos confrères font état au moins de 14 décès. La majorité des victimes serait originaire de la ville sainte de Touba. D’ailleurs trois d’entre elles ont eu droit à des obsèques ce lundi 21 septembre.

Sélectionné pour vous :  Alcoolisme, adultère, corruption… : Le DG de l'ONAS traîne en justice Actu221

Le nommé « Gouye Gui », membre de l’équipage, aurait survécu et serait même actuellement à Las Palmas dans un camp de la Croix Rouge. Il en serait de même de trois femmes qu’il aurait aidées à faire ce voyage

Partagez sur

À VOIR SUR SENEGALACTU TV

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici