Idy, l’homme à abattre? (Par Jacob Coulibaly)

“j’ai pris une position politique par rapport à une situation précise. Après la réélection de Wade en 2007, la plus grande erreur a été de donner une orientation de dévolution monarchique avec, comme certains l’ont dit, une volonté de remettre le pouvoir à un fils….Je ne peux pas participer à cette mascarade orchestrée au détriment des intérêts des sénégalais. Le Sénégal n’est pas une marchandise. Il appartient aux sénégalais de choisir leur leader” disait Idrissa SECK.

Cet homme politique qui a toujours placé les intérêts de notre pays au centre de ses préoccupations , s’exprima ainsi dans les colonnes de Jeune Afrique, avant même que macky Sall arrive au pouvoir!
Qui peut objectivement dire que Idy ne se préoccupe pas des questions des sénégalais?
Des “livers”, “Journalistes” , “experts politiques” et politiciens incohérents dans leurs démarches rivalisent d’ardeur pour condamner le prétendu mutisme du Président de Rewmi; et en profitent pour l’accuser de tous les péchés d’Israël, y compris un supposé deal avec Macky sall.
Quelle basse fertilité d’esprit!

A ceux -là, je veux dire ceci: Il est normal qu’ils soient nostalgiques de l’intonation , de l’élégance oratoire, de la pureté et de la puissance du verbe de Idrissa Seck. Mais faudrait-il comprendre que Idy, c’est d’abord un “réalisme communicationnel” qui se traduit par un “low fréquency” de communication.
Il choisit minutieusement le moment de sa communication ( le “quand”), son environnement ( le “Où”) et son objet ( ne pas dire n’importe quoi et n’importe comment).
A ceux-là, je veux rappeler qu’Idrissa Seck s’est toujours prononcé sur tout ce qui touche au bien-être des sénégalais, avec souvent une longueur d’avance (ses craintes, récriminations et attentes sont toujours vérifiées) !
Ne s’est-il pas prononcé, le 30 Septembre 2016, sur les contrats pétroliers et gaziers et proposer la mise en place d’un comité d’orientation stratégique ou de Surveillance du pétrole et du gaz?
Na-t-il pas exigé, le 15 février 2018, la publication du contrat pétrolier avec la Mauritanie?
Arrêtez au risque de vous ridiculiser davantage !La bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe

Jacob Coulibaly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here