LIBERTÉ PROVISOIRE : LE PROCUREUR DIT OUI AUX TRANFIQUANTS ET NON À ADAMA GAYE

Le journaliste Adama Gaye va séjourner encore en prison. La requête de mise en liberté provisoire introduite par ses avocats suite à son audition au fond avec le doyen des juges va être sans effet pour cause. Le procureur a opposé son veto à cette requête.

En effet, le greffier a transmis le dossier au procureur de la République qui a donné son avis avant de retourner le dossier au doyen des juges. Et selon nos sources, le parquet s’est opposé à la demande de mise en liberté sollicité par le journaliste, incarcéré provisoire pour les faits d’offense au chef de l’Etat et atteinte à la sûreté intérieur. Ainsi, même si le doyen des juges accordait une liberté provisoire au journaliste, l’appel du parquet maintiendrait ce dernier derrière les barreaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here