Pds : le « brave Karim Wade et le farceur Omar Sarr »

Le président du mouvement « Dem bajeekh ak Karim », Aliou Djiba a couché un post sur facebook pour prendre la défense de son mentor, Wade-fils dans le « mortal combat » opposant Wade-fils à Oumar Sarr et Cie. Une occasion pour passer à la loupe le passé des deux responsables politique du Parti démocratique sénégalais (Pds). Le texte in extenso publié par Senego:

Prison sans crier, ni se lamenter sur quoi que ce soit. Il a vécu son séjour carcéral avec dignité. Pourtant Mr Omar Sarr, vous l’aviez défendu et porté sa candidature .
Aujourd’hui, vous dites le contraire. Personne n’avait imaginé qu’il allait tenir en prison, il l’a fait.
Vous dites que vous avez pris la pirogue pour se rendre en Mauritanie et prendre un avion pour rentrer au bercail. Cela est vrai.

Il est aussi vrai que quand la CREI avait cité le nom de karim wade dans cette affaire d’enrichissement illicite, Karim Meissa Wade avait aussi quitté la France pour son pays le Sénégal afin de venir répondre à la justice de son pays. Vous ne pouvez pas dire ici que c’est un poltron.

Rebeuss

Au tribunal, quand il disait au juge, :  » jugez moi et que chacun rentre chez lui » jusqu’à ce que le juge lui répondit :  » Chez vous ? Vous pensez que vous allez rentrer chez vous ?  » , Karim Meissa Wade lui répondit :  » oui, chez moi, c’est Rebeuss. »
Vous n’allez pas me dire ici que mon président, qui était le vôtre, est un poltron.

Quand il disait au juge Henri Grégoire, :  » Dés que je parle du compte de Singapour, vous regardez vos babouches », nous étions tous là, vous ne pouvez pas non plus dire ici que c’est un poltron.
Et quand il se bagarrait avec les forces de l’ordre au tribunal pour se détendre, jusqu’à ce que son genou soit cassé, vous ne pouvez pas dire ici que c’est un poltron.
Parlez-nous d’autres choses.

Et si vous regardez bien, votre exemple n’est pas un comportement de bravoure, mais de farceur. Celui de karim wade est le vrai signe de bravoure, de courageux.
Analysez bien ce que je viens d’expliquer.
Le fils d’un lion est un lion. Et Karim Meissa Wade est un lion.

Vive le PDS and dohal avec Bara Gaye.
Dem Badiekh ak Karim.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here