TOUTE LA VÉRITÉ SUR L’ABSENCE DE MBAYE NIANG DU VOYAGE DE SINGAPOUR

L’absence de Mbaye Niang au voyage de Singapour alimente déjà les polémiques. L’attaquant du Stade Rennais, qui est allé à l’hôtel Millenium de Paris, où se regroupait l’équipe nationale du Sénégal, n’a pas fait le déplacement avec ses coéquipiers pour affronter le Brésil, ce jeudi, 10 octobre 2019 à Singapour.

En effet, l’international sénégalais (15 sélections, 4 buts) y était juste pour faire constater sa blessure, une procédure d’usage pour tous les joueurs convoqués par leur sélection nationale. Pour le cas de Mbaye Niang, même si certains semblent croire à une blessure diplomatique parce que le joueur de 24 ans aura quand même disputé tous les derniers matchs de son club, la réalité est qu’il a effectivement joué sous infiltration pendant près d’un mois et le très long voyage pour Singapour n’est pas pour arranger la situation.

Une source, proche du staff technique, nous confirme que contrairement à ce qui s’est écrit, « il n’y a jamais eu d’incident à l’hôtel concernant le joueur, le sélectionneur, Aliou Cissé et le staff médical ». Ce que confirme le président de la fédération sénégalaise de football, Me Augustin Senghor, que nous avons également contacté. « Je suis à Dakar et j’ai eu le Coach juste avant leur départ de Paris, hier, a-t-il précisé. Il m’a confirmé le forfait pour blessure de Niang après constatation médicale conformément à la procédure habituelle. Aucun incident ne nous a été rapporté à ce stade et nous n’avons aucune raison de douter de sa bonne foi. »

NIANG JOUE SOUS INFILTRATION DEPUIS UN MOIS ET LA FÉDÉ NE DOUTE PAS DE SA BONNE FOI

Par ailleurs, si tout ce bruit est agité autour de l’attaquant des “Lions”, c’est qu’il y a une relation de causalité avec son grand manque de réussite durant la CAN où il a été titulaire tout le tournoi sans marquer le moindre but (son dernier but remonte au mois de mars dernier, un doublé face à Madagascar ; depuis lors, il a enchainé 8 matchs sans but avec la sélection), manquant par moments des occasions très franches, avant de retrouver sa réussite dès son retour en club (4 buts en 10 matchs). Une situation qui a fini par saper le moral du joueur, d’autant plus qu’il y a eu beaucoup de choses dites autour des pratiques mystiques dans la Tanière.

Il nous est revenu que certains membres de son entourage seraient convaincus que le joueur serait la cible d’attaques (mystiques ?) injustifiées de certains concurrents. Jusqu’à quel point cela l’aurait affecté et aurait-il une incidence sur le mental du joueur, présent en sélection depuis deux ans pile (première sélection le 7 octobre 2017 à Praia) ? Difficile à confirmer. Toujours est-il que cela n’est pas la raison qui l’aura poussé à faire le pont sur ce match amical de prestige contre le Brésil, mais bien une blessure déclarée au staff selon la procédure d’usage. Ce que le joueur a également confirmé via les réseaux sociaux, après avoir déversé sa colère.

emedia

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here