Victime de racisme en plein match en Italie, Kalidou Koulibaly brise le silence

Dans un entretien accordé à l’émission Player’s Tribune Global, Kalidou Koulibaly revient sur un incident de racisme qui lui est arrivé lors d’un match face à la Lazio Rome. Le défenseur international sénégalais s’est montré très triste par rapport à ce fait qui est devenu courant en Italie ces derniers mois.

« Lors d’un match contre la Lazio de Rome, les supporters se sont mis à faire des cris de singe à mon égard et cela m’a rendu triste. J’étais tellement attristé que mes coéquipiers qui me connaissent bien pouvaient le voir. Ils ont alors dit à l’arbitre – Kouli n’est pas à l’aise avec ces cris de singe, Il faut arrêter le match – Monsieur Irrati a décidé de stopper le match cinq minutes après. Ils ont ensuite demandé à arrêter ces cris au micro central, mais sans succès, ils n’avaient pas cessé jusqu’à la fin de la partie », révèle Kalidou Koulibaly dans une  vidéo publiée par Wiwsport.

Très touché par ces faits, le défenseur central du Napoli a été attristé au point d’oublier une promesse faite avant le match, à un petit enfant auquel il devait offrir son maillot. « Après le match, je me suis précipité à regagner les vestiaires tellement que j’étais touché. Et une fois dans les vestiaires, j’ai eu l’instinct de me rappeler que j’avais promis mon maillot au petit à qui je tenais la main à l’entrée sur la pelouse. Je suis allé le chercher pour le lui donner, il m’a dit – Je suis désolé pour ce qui s’est passé tout à l’heure ! – Je me suis dit: regarde ce petit enfant qui s’excuse pour ces cris au moment où de pauvres adultes s’amusent à injurier les gens… Je lui ai répondu ne t’en fais pas, allez au revoir », affirme le meilleur défenseur de la Série A, souvent cible de cris racistes dans les stades.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here