Accueil Politique Vrai ou faux Décret d’Honorariat des anciens Présidents du Cese: Moustapha Diakhaté...

Vrai ou faux Décret d’Honorariat des anciens Présidents du Cese: Moustapha Diakhaté affirme que la Présidence ment et exige des  » excuses publiques » de Macky

0

L’affaire de la création du décret visant à instaurer un honorariat aux anciens Présidents du Conseil Économique Social et Environnemental CESE, démenti par la suite par le Pôle Communication de la Présidence, continue de soulever l’ire des personnalités politiques et autres. Après Ousmane Sonko, leader du parti « Pastef Les Patriotes », et Birahim Seck de la société civile, c’est au tour de l’ex-Directeur de cabinet de Macky Sall, Moustapha Diakhaté, en rupture de ban avec les cadres du parti présidentiel, d’attiser le feu d’indignation.

« Instauration de l’honorariat des anciens Présidents du CESE et le fake news du Pôle Communication de la Présidence: une pandémie de la gouvernance vicieuse, à combattre absolument. ‘La seule façon de garder un secret, c’est de ne pas en avoir’. Julian Assange », fustige d’entrée Moustapha Diakhaté, ajoutant que  « le Pôle Communication de la Présidence de la République ment effrontément quand il nie l’authenticité du décret 2020-964 du 17 avril 2020. »

Pour le l’ancien parlementaire « La confirmation de l’existence du décret instituant l’honorariat au Conseil Economique, Social et Environnemental par des Hauts fonctionnaires du Ministère des Finances et l’incapacité de la Présidence de la République de prouver le contraire, sont la preuve que le démenti de la Cellule de Communication de l’existence dudit décret relève de la flagrance d’un mensonge d’Etat. Désormais le doute n’est plus permis. C’est bien le Président Macky Sall, et le Président Macky Sall seul qui est l’auteur de la signature du décret instituant l’honorariat pour les anciens Présidents du CESE et l’unique responsable du Communiqué de Presse du Pôle Communication de la présidence de la République. »

Rappelant les promesses de bonne gouvernance tenues par le chef de l’Etat avant son accession à la magistrature, Moustapha Diakhaté met ce « mensonge » dans le lot des plus gros scandales. « Ce mensonge d’Etat est sans nul doute l’un des plus graves scandales du magistère du Président Macky Sall depuis son élection en 2012. Le pire est qu’il jure d’avec la promesse qu’il avait faite, en tant que candidat pendant la présidentielle de 2012, d’instaurer au Sénégal une gouvernance vertueuse de la République », peste-il.

Face à ce qu’il appelle « la gravité d’une forfaiture aussi avilissante »,  Moustapha Diakhaté exige des excuses publiques. « le Président Macky Sall doit sortir de son mutisme pour présenter publiquement ses excuses au Peuple sénégalais, annuler le faux vrai décret 2020-964 du 17 avril 2020 et s’engager, solennellement, à ne plus instaurer l’honorariat rémunéré pour toute Institution de la République », conclut t-il dans une note publiée sur sa page Facebook.

Partagez sur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici